Jim Bridwell

Jim Bridwell

Auteur publié dans Numéro 50

Californie, années 1970. À cette époque de bouillonnement culturel, l’escalade libre connaît un essor fulgurant, imprégnée des idéaux de la culture hippie, baignée de musique rock et d’expériences psychédéliques. Au cœur de cette rencontre entre deux univers, Jim Bridwell fait son apparition dans la scène de l’escalade au Yosemite, et révolutionne l’escalade de grandes parois.

Sa légendaire ascension en un jour de l’immense face du Nose en 1975 marquera à jamais l’histoire de l’escalade libre. Ses exploits en Patagonie et en Alaska l’ont propulsé au rang de légende dans le monde de l’alpinisme.

La marque de Bridwell, c’est une quête d’aventure et un style audacieux qui lui ont permis de réussir là où d’autres avaient échoué. Faire la seconde ascension d’une voie Bridwell était souvent plus recherché par les grimpeurs que réaliser une véritable première.

Ce récit intense et haut en couleur est à l’image de l’homme passionné et attachant qu’était Jim Bridwell. Selon Reinhold Messner, il était bien plus qu’un simple grimpeur de l’extrême. “C’est un homme sauvage qui nous raconte enfin sa vie de sauvage.” Retrouvez le récit de voyage de Jim Bridwell “Fureur de vivre” dans le numéro 50 de la revue Bouts du monde.