Julie
Vendé

Julie Vendé aime le piano, le bruit des cigales, la tarte à la rhubarbe, Paris au mois d’août, Marguerite Duras, l’odeur du café mais plus que tout, s’échapper.
Armée d’un Nikon FE et d’un stylo, elle pose sur le monde un regard émerveillé.

ipsum elementum sed vel, nec in amet,