Les derniers jours heureux du Yémen

Stéphanie
Ledoux
/
Yémen
Commander la revue
Bouts du monde n°915 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage Yémen

L’« Arabia Felix» d’autrefois n’est plus tout à fait heureuse. Le Yémen étonnait encore, voici quelques années, le peu de voyageurs qui osaient s’y perdre. Il règnait dans les rues de la ville de Sana’a ou dans les villages des djebels un vrai parfum d’aventure. Stéphanie Ledoux a su percer l’intensité des regards des Yéménites.

– EXTRAIT –

Wadi Dahab est un improbable marché qui occupe hebdomadairement le lit d’une rivière, dans un endroit rafraîchissant qui ressemble à une oasis. On peut y acheter un dromadaire, des dattes, des épices, d’étranges moutons-chèvres, et tous ce que les paysans du coin confectionnent, dont les galettes de sésame de cet attachant jeune vendeur.

 

A Wadi Dhar, les gens prennent encore le temps de se poser et laisser défiler les minutes, dans la contemplation, le jeu, la mastication d’une boule de qat ou la dégustation du thé, qu’on achète à toute heure à des petits vendeurs de rue. J’ai aimé la face parcheminée de ce vieux bonhomme en tenue caractéristique : keffieh, jambyia, longue djellaba, veste de costard hors d’âge et vieilles sandales pourries made in China (un incontournable).

 

Rencontre furtive de cette jeune fille d’un petit village montagnard perdu au sommet d’un désert de roches, dans un décor bien hostile. Elle était à un âge charnière où le voile va bientôt recouvrir la totalité de son visage, ne laissant plus apparaître que ses yeux – dans le meilleur des cas. La condition de la femme a hélas encore beaucoup de progrès à faire dans les régions les plus traditionalistes.

 

Tous les dessins de Stéphanie Ledoux et la suite de son carnet de voyage sont à découvrir dans Bouts du monde n°9 

 

Autres carnets de Stéphanie Ledoux

ut felis pulvinar efficitur. facilisis eget Nullam Curabitur justo ut leo nec