La Course autour du monde ! Un rendez-vous hebdomadaire que je ne manquais sous aucun prétexte ! On y suivait des jeunes reporters francophones. Ils parcouraient le monde équipés d’une caméra. Et leurs reportages étaient diffusés chaque dimanche. Un déclic. J’avais 12 ou 13 ans et j’avais trouvé ma voie. Voyage et photographie! 
 
J’ai d’abord expérimenté la route. Maroc à 17 ans, quelques mois en Grèce à 20 ans. Puis Egypte, Turquie… Mais c’est l’Asie qui m’attirait plus que tout. J’ai effectué mes premiers séjours en Inde, au Népal. Pris le Transsibérien avant la chute du communisme… Et traversé l’Asie de long en large avant de me lancer entièrement dans la photographie et le reportage.
 
Encore une histoire de rencontre. En Australie. Depuis, je vis pour et par ce métier. Je cherche des histoires, je me nourris toujours de livres, de films. Cherchant la petite histoire. Ici et là. La curiosité est mon moteur. Rencontrer nos voisins du monde. Se remplir du
quotidien de tous ces autres! Nous avons cette liberté d’aller quasiment dans le monde entier.
 
C’est une grande chance. Je dis cela en pensant à tous ces peuples, même les plus opprimés, les plus en danger, qui n’ont pas le droit de sortir de chez eux. De circuler où bon leur semble. Ces migrants qui dépensent une fortune en risquant leur vie. Alors que nous pouvons faire le même voyage confortablement transportés, et pour moins cher. La liberté de circuler est un droit fondamental. 
Au fond, aujourd’hui, ce sont eux, ces Syriens, ces Kurdes, ces Afghans… les vrais aventuriers.

Auteur publié dans ...
elementum velit, felis nunc at elit. Nullam