Daniel Riffet est né à Paris en 1950. C’est après avoir obtenu une maîtrise de géographie, un DEA de géographie appliquée et son premier galon d’officier de Marine qu’il découvre sa passion pour les voyages au long cours. Cette passion l’amène à rédiger une thèse sur l’organisation de l’espace rural au Maroc (Taroudannt). Expert géographe à la FAO (Nations Unies), il s’établit en 1976 au Cameroun pour diriger un projet expérimental concernant la surveillance continue de la couverture forestière tropicale à l’aide de l’image satellite Landsat. Passionné de photographie et entièrement autodidacte, il crée le premier  laboratoire photo couleur à Yaoundé en 1982. De retour à Paris en 1989, il devient alors journaliste photographe indépendant, spécialisé sur les questions militaires. Il couvre la guerre du Golfe au sein de la Légion étrangère publiant à cette occasion aux Éditions Atlas trois livres de reportages sur cette prestigieuse institution militaire. Voulant poursuivre cette aventure, il rejoint le bataillon français au Cambodge en 1991 découvrant ainsi l’Asie du Sud-Est.
C’est de cette époque que datent ses premières images du Viêt Nam. De multiples voyages au Viêt Nam lui apportent une connaissance profonde du pays et un amour sincère pour le peuple vietnamien, comme en témoigne son livre: “Viêt-Nam, au pays des perles de sueur” paru en 2002.
C’est à partir de cette période qu’il parcours le monde, avide de découvertes, d’humanisme aussi. Citoyen du monde, il l’est devenu grâce à ses nombreux voyages à travers le monde. En se « frottant la cervelle à celle des autres », il acquiert une vraie modestie et aussi une compréhension des différentes civilisations qui cohabitent sur notre belle boule bleue. Montrer la beauté et la diversité du monde et de ses civilisations, montrer le labeur quotidien des hommes et des femmes, sans aucune mise en scène : tel est son parti pris et il en revendique la subjectivité.

Autres publications de Daniel Riffet
elementum dictum mattis Aenean ipsum Lorem massa mi,