Commander la revue
Bouts du monde n°3315 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage Australie

Carnet de voyage. On parie un bidon d’huile que Frédéric-Hubert Berlèque et Florent Beusse, embarqués à bord d’une 2CV le long de la Stuart Highway – 3000 kilomètres du nord au sud entre Port Augusta et Darwin à travers le bush australien – n’auraient pas pris autant de plaisir si leur vieille mécanique n’avait pas cassé un arbre de suspension de temps en temps.

– EXTRAIT –

Explorer l’Australie. L’immensité, les déserts sans fin, les forêts aussi étendues que bien des pays de la vieille Europe, l’océan, tout autour, plus vaste encore, l’hostilité de son climat et aussi d’une partie de sa faune… Tout dans ce pays est à la dimension de l’aventure que l’on souhaite y vivre. Le traverser au volant d’une Citroën 2CV lui donne une grandeur supplémentaire, étire un peu plus un univers que l’on croyait déjà infini. Pour donner une idée de notre trajet lors du raid Australia, rallier Adélaïde à Darwin, en passant par Uluru et les terres d’Arnhem, revient à partir du bout de la botte italienne pour se rendre au nord de l’Ecosse, en passant par Bordeaux à l’aller et par Stockholm au retour, soit plus de onze mille kilomètres.

C’est probablement pour cela que ce raid m’a longtemps paru inaccessible. Ce n’est pas faute d’avoir participé à ce type d’épreuve, ni d’être allé dans des endroits particulièrement reculés ou isolés, mais cette fois, j’avais l’impression que le projet allait prendre une nouvelle dimension.

Je ne saurais dater exactement le moment où j’ai eu envie de tenter cette expérience et d’y embarquer un compagnon d’infortune. Je me souviens juste de discussions avec Lorraine, à la fin des années 90 ou au début des années 2000, quand cette dernière préparait son premier voyage. Et je me souviens qu’à l’époque, sitôt revenue, elle souhaitait déjà y retourner. Cela me faisait saliver… D’autres y étaient allés, deux ou trois fois, et en avaient rapporté tellement d’images incroyables que je m’étais juré qu’un jour, moi aussi, j’y participerais. Le virus des raids en 2CV m’avait définitivement contaminé et quelques articles de presse avaient fini de me convaincre. Il y aurait bien un départ pour l’Australie. (…)

La suite des aventures de Frédéric-Hubert Berlèque et Florent Beusse est à lire dans Bouts du monde n°33.

commodo ipsum justo adipiscing dapibus felis commodo et, Sed sed