Nicolas Roux - Afrique du Sud - Bouts du monde
Carnet de voyage en Afrique du Sud

Vers l’origine

Les animaux du « big five » s’affichent sur les billets de banque d’Afrique du Sud, histoire de rappeler qu’il faudrait se soucier du sort des lions, éléphants, buffles, rhinocéros et autres léopards. Pour le plus grand bonheur du dessinateur Nicolas Roux, subjugué à jamais par la majesté de cette nature sauvage avec laquelle s’est tissé un lien ancestral.

EXTRAIT :

Mai 2009. Mon premier voyage dans l’hémisphère sud sous les latitudes australes du continent africain. Les merveilleux carnets de voyages en Afrique de Peter Beard m’avaient depuis longtemps donné l’envie d’en fouler le sol, venir découvrir cette faune sauvage endémique et unique au monde.

J’en rêvais ; ce sera un safari dans la réserve « Tuli » au Botswana. Le long de la rivière Limpopo, frontière naturelle avec l’Afrique du Sud, nous nous installons au Mashatu Camp, tente lodge comme dans les films, les photos de Peter Beard dessinant à même le sol me reviennent en tête. Un parfum de Out of Africa… Une semaine durant, nous allons sillonner la réserve pour y découvrir une faune exceptionnelle. Sublime immersion dans cette nature sauvage que nous avons définitivement perdue dans nos sociétés urbanisées ! Sûrement nos gènes ancestraux, mis en veille par notre évolution moderne, qui ressurgissent lors de ces rencontres d’un autre temps. Personne n’y échappe, nos origines communes sont bien là et l’émotion nous envahit. Les images défilent, amplifiées par ces odeurs fauves qu’on ne peut sentir qu’ici. La savane est un petit paradis qu’il nous faut préserver coûte que coûte. J’ai un coup de cœur pour le maître des lieux, puissant et majestueux, le « Tsar » Eléphant !

Soudain au loin, un troupeau d’une centaine de pachydermes arrive lentement sur nous dans un silence juste ponctué par le son grave de quelques grondements…

Le souvenir de ce matin est inoubliable. La Land Rover roule et s’arrête en plein milieu du chemin. Notre guide est formel, c’est la route des éléphants ! Soudain au loin, un troupeau d’une centaine de pachydermes arrive lentement sur nous dans un silence juste ponctué par le son grave de quelques grondements… Face à face magique, personne ne bouge lorsque ces impressionnants animaux longent calmement le véhicule sous l’œil vigilant de la matriarche qui ferme la marche. La rencontre nous prend aux tripes, inexplicable émotion, moment atemporel qui restera à jamais gravé dans nos mémoires…

Carnet de voyage de Nicolas Roux à découvrir dans Bouts du monde 46

à découvrir aussi

Maxime Lelièvre - Lesotho - Bouts du monde copie

Etre à la hauteur

Au Lesotho, qu’il a arpenté à pied avec sa compagne Justine, Maxime Lelièvre avait une exigence, un principe non négociable : plonger avec entrain dans tout ce qui rompt avec son quotidien et se laisser porter par les rencontres. EXTRAIT : Le vent, maître des lieux, souffle en permanence. À mes pieds des milliers d’années de pluie…

Vincent Piel - Souk de Marrakech - Bouts du monde

Des babouches en cuir de dromadaire ?

par Vincent Piel-Hoffmann

Vincent Piel n’est pas charitable. Plutôt que prévenir ses semblables de la catastrophe à venir, il préfère moquer ces voyageurs, naïfs ou empruntés, qui vont ressortir du souk de Marrakech les bras encombrés de divers souvenirs payés bien trop cher, parce qu’il faut bien récompenser le bagout du vendeur. EXTRAIT : Je ne me divertis…