Vietnam : aller photographier Bac Son

Réhahn
/
Vietnam
Commander la revue
Bouts du monde n°1915 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage Viêt Nam

Arrivée à Bac Son. Après avoir suivi bus et camions et mangé leur poussière, j’ai fini par arriver dans la ville de Bac Son, trouver une nha nghi. Dès le lendemain, après un nécessaire repos, j’ai pris la direction des montagnes.

Mais où aller ? J’ai, à de nombreuses reprises, demandé mon chemin, mais chaque fois on m’a envoyé dans des directions inverses.

Il m’a fallu plus d’une heure pour trouver un petit chemin derrière une fabrique d’agglos. Ensuite, j’ai grimpé pendant une heure, un petit chemin en escalier, abrupte et très étroit. Arrivé au sommet, je suis accueilli par deux chiens ; un jeune Vietnamien sort d’une petite cabane et m’invite à entrer.

Il me fournira l’échelle pour monter sur une petite cabane en pierre afin d’attendre la bonne heure pour une luminosité parfaite. J’y suis resté toute la journée.

Le lendemain matin, après une bonne nuit et un petit tour dans les villages aux alentours, je remets les sacs sur la moto et je repars cette fois-ci pour le lac Ba Bê. Sur le chemin, je m’arrête chez des habitants, dont une famille adorable qui m’offre le thé.

La grand-mère est très émue de rencontrer un Français. Son grand amour était Français et après sa mort durant la guerre, elle a décidé de quitter Hanoi pour partir à Bac Son et refaire sa vie. Elle n’a jamais cessé de l’aimer. Elle pense que le fait que je vienne lui rendre visite est un signe du destin et qu’elle peut désormais mourir en paix.

© Carnet de voyage de Réhahn à découvrir dans Bouts du monde n°19