J’enseigne les arts plastiques en Provence, j’aime transmettre le goût du voyage et la joie de découvrir l’autre et l’ailleurs, un carnet à la main.
De la Méditerranée à l’Orient, du Sahara à la mer du Nord, des amis de Saint-Louis du Sénégal aux vapeurs de Saïgon, de l’enfant Tay au berger Massaï, je privilégie l’instant de la rencontre.
Très contemplative devant la beauté d’un paysage, je cherche en même temps à établir un lien sincère avec les personnes que je croise et en cela le carnet de voyage est un formidable trait d’union.
Observer le quotidien d’une grand mère Kabyle, découvrir les gravures rupestres avec un Touareg de Djanet, aller à la rencontre de paysannes au travail dans des rizières des montagnes du Hà Giang, voilà des instants d’émotion intense que j’ai besoin d’exprimer par des aquarelles.
Partie au Vietnam en 2012, sur les traces de mes origines, ce voyage a eu une résonance particulière. Je l’ai volontairement débuté depuis l’ancienne capitale de l’Indochine devenue Ho Chi Minh Ville, avant de traverser le pays le long d’un méridien jusqu’aux confins de la Chine. A la rencontre des ethnies minoritaires, j’ai fixé l’instant, le hasard d’une rencontre, la lumière et les couleurs si particulières : vert des rizières, des bambous, des eucalyptus… costumes bariolés des Hmongs, villages flottants de la baie d’Along. 
 
Invitée au Rendez-vous du Carnet de voyage 2014 à Clermont Ferrand, j’y été nominée pour le Prix de l’Ecriture.

Auteur publié dans ...
at quis porta. venenatis, eleifend dictum mi, ipsum sit commodo