Philippe Bichon a délaissé son travail en agence d’architecture pour se consacrer à sa passion du carnet de voyage. Ses carnets “bruts de voyage, publiés fidèles aux originaux où le journal côtoie croquis et aquarelles, séduisent par l’authenticité et la spontanéité du récit et des illustrations. Le globecroqueur aime voyager seul, en transport en commun et prend plaisir à croquer le quotidien de ces contrées d’Asie et du Moyen-Orient (Yémen, Iran, Ethiopie, Birmanie, Inde, Ladakh, Egypte…) pour mieux nous les faire partager, au delà des clichés. Le dessin est pour lui un formidable moyen de s’imprégner des lieux et plus qu’un journal, le carnet se révèle un lien, un moyen d’échange avec les gens croisés sur la route.
 

Auteur publié dans ...
ut tempus Phasellus Nullam diam dolor ipsum vel, neque. justo