A l’adolescence la curiosité du tirage argentique me questionne, pour découvrir une fois adulte que la photo était un désir contrarié du grand-père paternel. Parallèlement à un chemin en chargée de l’information et de documentaliste, la photographie s’entête à s’installer dans ma vie en revenant régulièrement, en rythme, de séries en séries en créations collectives, au gré de mes rencontres humaines et avec la nature. Elle m’accompagne comme une personne avec qui le questionnement est possible, comme avec un-e ami-e. A la fois béquille et prétexte, transfert et écho, la photographie est voie d’arrêt d’urgence, rivage, route, rivière. Elle me permet d’emprunter des sentiers inconnus tout en me rassurant des dangers de la réalité. Un terrain de jeu expérimental et de partage d’émotions. La photographie m’escorte aussi bien dans mes voyages que dans ma vie quotidienne me permettant ainsi de proposer des histoires imaginaires mêlées à ma vision intime de la vie. J’aime transmettre et soutenir en tant qu’intervenante en ateliers photo pour adolescents et en même temps continuer à apprendre pour avancer dans la recherche personnelle.

 

 

Auteur publié dans ...
Lorem leo. elit. neque. venenatis, ut luctus consequat. sed