Même si depuis de nombreuses années je parcours l’Afrique, l’Amérique de Sud, les Caraïbes et même l’Europe, et que ces voyages sont toujours d’un très grand agrément puisqu’il y a sans cesse ces innombrables rencontres humaines qu’ils occasionnent, je considère et je veux démontrer photographiquement (avec quelques textes parfois) que ce voyage peut commencer en bas de son escalier, au bout de sa rue, dans son potager… Le tout est question d’imaginaire.
Ces voyages, ces rencontres ont été publiés dans une dizaine de livres et une quinzaine de carnets, parfois en collaboration avec d’autres photographes, écrivains, peintres, mais toujours des artistes.

risus vulputate, Aliquam dictum Praesent libero. dolor massa sed ipsum