Groupe militaire de haute montagne

Chili

Le Groupe militaire de haute montagne (GMHM) stationné à Chamonix est une unité aux ordres du général Pons commandant de la 27e BIM basée à Varces (38).

Le GMHM, créé en 1976 sous l’impulsion du général Laurens, a pour but de promouvoir au sein des armées l’alpinisme de haut niveau. Le capitaine Marmier, premier chef du GMHM, avait reçu pour mission de créer une unité d’élite et de s’inscrire dans la profonde mutation qu’a connue l’alpinisme dans les années 70. Par la suite les centres d’intérêts se sont étendus aux régions polaires et aux disciplines sous voiles pratiquées en montagne.

Le Groupe est reconnu mondialement comme spécialiste dans les domaines de l’alpinisme et des conditions climatiques extrêmes. Il s’est distingué en 2011 avec la première mondiale de la traversée de la cordillère de Darwin puis en 2012 par l’ouverture d’une voie en face Sud-Ouest du Kamet, sommet indien de 7756 m pour laquelle il obtient un Piolet d’or (qui récompense les plus belles réalisations en montagne de l’année) En 2014, il effectue l’ascension du Shishapangma 8 046 m par la face Sud-Ouest, premier 8 000 m du groupe en style alpin. Dernièrement, au printemps 2017,  il réalise en Terre de Baffin l’ouverture d’un itinéraire sur une tour de 900 m. Puis, à l’automne, au Népal dans la région du Kumbu, il réussit l’ascension en style alpin du Pangbuk North. Il est actuellement composé de 11 alpinistes.

Auteur publié dans ...