Julie Delzescaux

Julie Delzescaux

Auteur publié dans Numéro 48

Née en 1986 dans un petit village aveyronnais, la photographie s’est imposée à Julie Delzescaux en 2008, lors d’un voyage initiatique à Madagascar.

Son besoin de témoigner l’a naturellement conduit à la photographie documentaire. Elle navigue depuis entre divers univers : éducation spécialisée, PQR en Occitanie, ONG, etc.

Ses sujets, réalisés au long court, se focalisent sur des questions sociales et environnementales. Son credo : l’immersion, la confiance et consentir à ne rien savoir sont des éléments clés pour appréhender la complexité d’un sujet et le mettre en lumière, pour percevoir le quotidien d’autrui sans l’altérer. Des quartiers défavorisés de Los Angeles aux steppes de Haute-Asie, elle fait la pari d’être objective dans la subjectivité.

Le monde du pastoralisme semi-nomade mongol l’a absorbée depuis près de 4 ans. Trente ans après la chute du communisme, toujours en transition vers une économie post-libérale, les communautés d’éleveurs aspirent à trouver leur place dans ce monde nouveau. Exode rural et sédentarisation, préservation des savoir-faire et traditions, surpâturage et résilience climatique, font aujourd’hui partie de leurs préoccupations quotidiennes.