Olivia Pierrugues, née en 1984, est une auteur-photographe dont le travail, fortement influencé depuis ses débuts par la culture hispanique, met en œuvre l’image tout autant que le mot.
Diplômée d’un master en lettres et de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles, elle a vécu à la fois en France, en Espagne et en Argentine où ses travaux ont été exposés, publiés, lus et projetés dans différents espaces, que ce soit lors de festivals ou dans des galeries d’art (Arles, Paris, Marseille, Buenos Aires, Valencia…).
Qu’elles soient visuelles ou textuelles, ses images s’attachent à rendre visibles certains états de corps souvent à la limite de la fièvre, autour de préoccupations liées aux notions de ferveur, de masculin, de rapports de chairs et de forces.
Son travail d’écriture la mène aussi à publier ses textes, notamment dans le Cahier du Refuge du Centre International de Poésie Marseille, le magazine Le Tigre, et depuis 2015 pour le fanzine mensuel Protocole.
Elle vit et travaille de nouveau à Séville depuis 2015, où elle a commencé un doctorat sur l’esthétique du chant flamenco au carrefour de la poésie et du geste.

Auteur publié dans ...
ipsum accumsan adipiscing libero Aliquam consequat. ut ultricies