Antony
Rousset

J’écris pour ne pas oublier. Je photographie pour la même raison.
Je crois que la liberté est le principal moteur de mes voyages.
Sur la route, les sens sont en éveil et les petits moments de vérités, ceux que l’on ne peut pas toujours décrire mais que l’on sait sincères, sont à eux seul un mystère à capter.
Les kilomètres parcourus à la découverte du neuf, de l’inattendu, de l’incroyable ; la confrontation aux Cultures, à l’Homme …font écho au long chemin qui mène à soi. Le voyage est un apprentissage permanent qui se décline à l’infini. Apprendre pour ne pas tourner en rond.  Deux ans aux Antilles à la fin de mes études puis mon premier grand voyage en Amérique centrale m’ont révélé cette pensée.
Une nouvelle soif de découverte, une certaine peur de la routine, un besoin de liberté inassouvie :  cap sur un périple de plusieurs mois dans l’Océan Indien pour traverser la Réunion, Maurice,  l’Afrique du Sud  et Madagascar.
Au retour les souvenirs reviennent par bribes, c’est une réminiscence joyeuse qui me rappelle que j’ai avancé.
Partager ces souvenirs c’est les faire vivre encore.

Auteur publié dans ...
in dapibus id sem, dolor. dolor