photographie voyage - Pierre-Lary Petrone - bouts du monde
Carnet de voyage - Kazakhstan

Asie centrale : les montagnes célestes

Pierre-Larry Pétrone a parcouru à pied et à cheval les fabuleuses et mythiques montagnes du Tian Shan. Soixante jours connectés aux grands espaces durant lesquels il a côtoyé les étoiles.

Me voici dans les steppes du Tian Shan. Elles s’étendent sur des kilomètres. Elles dessinent le visage de ce grand pays.

On respire l’horizon à perte de vue. Le soleil brûle de mille feux. Quelle beauté sauvage ces étendues ! Je suis complètement anéanti par la fatigue. La route, c’est aller au bout de soi même.

Je pourrais vous raconter comment j’ai traversé une partie de Kirghizstan, de la Chine Ouest, du Kazakhstan, du Tian Shan, de l’Alatau, des steppes, ou bien atteint le lac et les steppes de Song Kol à cheval.

Combien de nuits glaciales j’ai passé dehors sans tente, sans rien, à part le sac de couchage et ma foi. Combien d’orages j’ai essuyé et continué à marcher l’estomac vide. Je pourrais vous parler des paysages, des montagnes, des traversées d’espaces immenses et insaisissables dans une perpétuelle admiration.

© Carnet de voyage de Pierre-Larry Pétrone à découvrir dans Bouts du monde n°26

à découvrir aussi

Surprise Kirghize

Surprise kirghize

par Simon & Noé Mitteault

Noé et Simon, les deux fistons âgés de 32 et 35 ans, avaient reçu de leur père une liste d’affaires à mettre dans leur sac à dos. C’est tout. Pas suffisant pour savoir vers quelle destination exotique ils allaient s’envoler. EXTRAIT : Sans être exceptionnelles, mes connaissances géographiques peuvent être qualifiées de plutôt correctes : épeler…

carnettiste - tadjikistan - nicolas-marmin - bouts du monde

Le grand bazar en Asie Centrale

Au check point d’entrée, les officiers trop occupés à dépecer la barbaque dans leur piaule, véritable gourbi, nous font signe de passer. Murghab, la ville badakhchane et son bazar bizarre : un marché aménagé dans des conteneurs repeints et rouillés, au milieu desquels se mélangent Tadjiks et Kirghizes, les jeunes désabusés et les anciens émoussés,…