Chine bouts du monde 37
Carnet de voyage - Chine

Cette année-là, place Tiananmen

Dans la nuit du 3 au 4 juin 1989 à Pékin, une révolution étudiante était réprimée par une intervention militaire de grande ampleur. Les jeunes réclamaient depuis sept semaines des réformes politiques et démocratiques. Laure, journaliste de radio, avait pris une année sabbatique en Chine. Elle ne s’attendait pas à vivre jour après jour ce qu’on a appelé plus tard « les manifestations de la place Tiananmen ».

– EXTRAIT –

J’adore les langues étrangères. Après l’anglais, l’espagnol et l’allemand, l’italien et le portugais, j’ai décidé de m’attaquer un jour au chinois. C’était dans les années 80. Pour l’explorer, j’ai sollicité des étudiants chinois. L’exploration prenait la forme de cours particuliers de conversation deux heures par semaine. J’avais envie de parler la langue.

Les idéogrammes étaient secondaires pour moi. Ma curiosité est vite devenue une curiosité pour le pays, pour une civilisation. Coïncidence : en 1989, j’avais justement envie de faire une pause professionnelle d’un an. Et si j’allais en Chine ? Pendant six mois, j’ai préparé mon voyage.

Une frénésie de rencontres avec tous ceux qui pouvaient me parler de la Chine. Je me suis constitué un carnet d’adresses impressionnant. Une centaine de contacts dans une quinzaine de villes chinoises et dans tous les milieux. Et surtout, j’avais une énorme chance, mon professeur de Grenoble me proposait un hébergement dans sa famille à Pékin. La famille était bien là, à l’aéroport un jour de janvier 1989. Cinq personnes, rien que pour m’accueillir dans le hall. Qui était qui ?

J’étais un peu perdue. Je ne faisais qu’attraper au vol des noms, des bribes de sons que je croyais vaguement reconnaître. Les mots de chinois sortaient difficilement de ma bouche. La communication corporelle fonctionnait mieux, les sourires de la famille me rassuraient. Je me souviendrai toute ma vie de ces premières heures dans l’hiver glacial de Pékin.

Carnet de voyage de Laure à découvrir dans Numéro 37

à découvrir aussi

Voyage en Chine : Illustration d'enseignes dans les rues chinoises

Mad in China

par Lapin

Invité par le réseau des Alliances françaises de Chine, l’artiste Lapin remplit un carnet de route, en marge des conférences et ateliers, à Beijing, Wuhan, Guangzhou, Zhengzhou, Shanghai et Hong Kong. Un mois durant, Lapin capte chaque rencontre croquée depuis son tabouret pliant, dans les rues des mégapoles de la Chine continentale et de Hong…

José-Marie Bel - l'Album éthiopien

L’album éthiopien

par José-Marie Bel

Mais sur quoi José Marie-Bel a-t-il donc mis la main ? Cet album photo à l’époque de l’Afrique orientale italienne possède la patine du temps qui lui confère un caractère précieux. Chercheur passionné, il a voulu en connaître l’histoire, avant de découvrir qu’il existait plusieurs albums similaires révélant ces trésors photographiques oubliés. Un voyage dans…