Carnet de voyage - États-Unis

Ceux qui sont cachés

Faute de coordonnées gps précises, il fallait chercher l’ombre d’un rocher. Vincent Bournazel prépare ses itinéraires dans les déserts de l’Ouest américain… sur Google Earth. La plupart du temps, aucune route ne menait aux formations géologiques remarquables et déserts cachés que le photographe voulait voir de ses propres yeux. Après en avoir tant entendu parler.

– EXTRAIT –

J’ai eu la bonne fortune de voyager depuis de nombreuses années dans un certain nombre de déserts de par le monde. Le paysage tordu et étrange de grès de White Pocket, le Sandstone Navajo, est sans exagération aucune, l’endroit le plus incroyable dans lequel j’ai eu l’occasion de randonner, à l’exception notable du volcan Dallol en Éthiopie. Ici, pour reprendre une phrase de Nicolas Hulot découvrant justement le site de Dallol, on se demande si la Nature n’en a pas fait un peu trop !

Son accès, très difficile par une longue piste sableuse et piégeant même parfois pour les meilleurs 4×4, son éloignement à plusieurs heures des premières zones habitées, la difficulté à obtenir du secours en cas de problème, participent à préserver ce site de l’afflux touristique, bien présent dans la région de Page toute proche vers l’Est (à vol d’oiseau !) et ses lieux emblématiques que sont le Lac Powell ou Horse Shoe Bend par exemple, ou encore vers l’Ouest la région de Kanab et le parc de Zion à proximité.

Pour beaucoup, les grands espaces désertiques de l’Ouest américain représentent le voyage d’une vie. Qui n’a pas rêvé de contempler du bord de l’une de ses falaises le gouffre vertigineux du Grand Canyon et son paysage époustouflant à perte de vue ? Qui n’a pas eu envie de revivre les scènes mythiques des films de John Ford en contemplant les mésas de Monument Valley ? Qui n’a pas souhaité randonner quelques heures parmi les roches déchiquetées de Bryce Canyon, après les avoir contemplées au lever ou au coucher de soleil depuis la Rim ?

Ici, on se demande si la Nature n’en a pas fait un peu trop !

Carnet de voyage de Vincent Bournazel à découvrir dans Numéro 39

à découvrir aussi

Krystèle Bodet Bouts du Monde 16

Into the Rocks

par Krystèle Bodet

D’avril à septembre 2012, Krystèle Bodet a parcouru le Continental Divide Trail avec ses mules, de la frontière mexicaine à la frontière canadienne. Un défi intérieur et un véritable parcours initiatiqu pour la jeune cavalière. – EXTRAIT – Mars. Premiers pas vers le rêve – Nouveau Mexique. Ça y est, je suis en route, plus…

Looking for Marjorie

La grand-mère de Tess et Elliot a fait les quatre cents coups avec la beat generation. Mannequin pour Coco Chanel et amante de Gregory Corso, elle a fumé des pétards avec Truman Capote puis terminé sa vie en jurant, au milieu des livres et de l’Iowa. Ses deux petits-enfants ont voulu en savoir plus :…