Carnet de voyage de Charline Wild en jungle amazonienne
Carnet de voyage - Pérou

Ici commence l’aventure

Une paire de tongs, une brosse à dents et un sac en plastique. C’est à peu près tout ce qu’il restait à Charline Wild et à son compagnon Julien au moment de s’élancer dans une aventure qui les dépassait. Faut-il s’enfoncer dans la jungle amazonienne quand on est à ce point démuni de tout ?

-EXTRAIT-

Cela fait deux jours que nous avons quitté Iquitos à bord d’une lancha, et remonté le fleuve Marañón jusqu’à Santa Rita, une petite communauté tranquille dont les maisons de bois colorées surplombent les berges boueuses. Il est cinq heures du matin. Un soleil rouge se lève et irradie le fleuve. La journée promet d’être chaude. Mais pour nous, le réveil est brutal. Nous venons de constater que nos sacs avaient disparu de l’auvent de la tente. La catastrophe. Vêtements, chaussures, couteaux, médicaments, crème solaire, anti-moustiques, et j’en passe… À peu près toutes nos affaires ont été volées. Il ne nous reste que nos papiers, un appareil photo et les habits très légers que nous portions la veille. Ce qui n’est déjà pas si mal, mais loi d’être totalement réconfortant.

Nos dépositions à la police locale sont à l’image de l’endroit où nous sommes. Pas d’électricité. L’indifférence. Il faut une matinée pour trouver un groupe électrogène et imprimer un papier officiel. Nous courons dans tous les recoins du village, interrogeons sans succès les habitants et les pêcheurs qui gravitent autour des bateaux. La veille, ils avaient été si sympathiques et rassurants que nous nous étions résolus à poser la tente devant une maison où était entreposé le matériel de l’expédition. À présent, ils compatissent en nous assurant que c’est la première fois que cela arrive, que c’est sûrement quelqu’un de « l’extérieur » qui est venu… Pour nous, cela ne change rien. Le voleur est déjà loin.

Nous prenons soudain conscience des risques que nous courons à nous aventurer ainsi dans l’un des endroits les plus hostiles de la planète. Des images affluent à mon cerveau pour me décourager, mais nos compagnons nous rassurent. La jungle n’est pas aussi terrible que l’idée qu’on s’en fait. Son appel est le plus fort. C’est décidé nous y allons quand même.

Dépités, honteux, on peste surtout contre nous-mêmes. Trop de confiance. Trop d’innocence. Nous sommes comme deux gringos ayant oublié tous les principes de prudence de la vie de voyageur. Loin de tout, loin de chez nous, nous voilà tout nus à l’aube de notre première excursion dans la jungle On se demande ce qu’on fout là. L’incertitude prend le dessus alors que notre départ est imminent. Les gars nous attendent. Le bateau est loué, le carburant aller-retour, payé. Que faire ? La situation est compliquée. Le dilemme est simple. Rentrer sans rien avoir vu, pas un sou en poche, ou bien continuer vers l’inconnu, avec des gens qu’on connaît à peine. Nous prenons soudain conscience des risques que nous courons à nous aventurer ainsi dans l’un des endroits les plus hostiles de la planète. Des images affluent à mon cerveau pour me décourager, mais nos compagnons nous rassurent. La jungle n’est pas aussi terrible que l’idée qu’on s’en fait. Son appel est le plus fort. C’est décidé nous y allons quand même.

Carnet de voyage au Pérou de Charline Wild à découvrir dans Numéro 59.

à découvrir aussi

Carnet de voyage Nicolas Breton - Deux mille kilomètres de pampa jusqu'à Villazón

Deux mille kilomètres de pampa jusqu’à Villazón

par Nicolas Breton

L’important n’est pas la destination, mais le trajet ! La formule convient parfaitement à l’aventure de Nicolas Breton qui s’est mis en tête de traverser le Nord de l’Argentine en auto-stop entre Gualeguaychú près de Buenos Aires et Villazón à la frontière bolivienne. Deux mille kilomètres à travers la pampa, les terres des gauchos, les…

Pérou : les pèlerins de haute altitude

par Julie Baudin

Sur les raides pentes andines, le pèlerinage de Qoyllurity, au Pérou, rassemble 80 000 fidèles qui ont mis dans leur besace une dose de croyance païenne, une mesure d’éducation catholique et une foi à toute épreuve pour braver les éléments. Julie Baudin les a accompagnés, à la recherche de l’étoile des neiges. Des éclats de…