Photographe et vidéaste, Pascaline Aumond a suivi un parcours dʼantropologue spécialisée en Préhistoire. Passionnée par les artefacts anciens autant que par les cultures actuelles, elle sʼintéresse principalement aux communautés marginales ou minoritaires. Née dans le bocage deux-sévrien, territoire hanté par les brumes et les superstitions, son travail photographique évoque souvent les terres de confins, les univers intemporels, obsolètes, où la beauté est réminiscence. Les voyages constituent la voie inévitable dans cette quête de lʼévaporation.

Auteur publié dans ...
diam pulvinar accumsan suscipit ante. Nullam vulputate, Aliquam consectetur