Isabelle
Corcket

France

 
Parcours artistique… il a commencé à l’âge de 12 ans, un cadeau de mon oncle, tubes de peinture à l’huile et quelques pinceaux…1979, à 15 ans, j’intègre l’ENSAAMA (école nationale supérieur des arts appliqués et des métiers d’arts) Olivier de SERRES. Je découvre Paris, je passe mes nuits à déambuler dans  les rues. L’architecture guide ma peinture. Scènes de rue, terrasses de café, toits, instants du quotidien et plaisirs simples sont mes sujets favoris. J’aime mettre en lumière ces ambiances urbaines.
Ressenti, couleurs et jeux de lumières se prêtent à merveilles pour les “raconter”. La peinture n’est jamais innocente, les sujets, les thèmes ne sont que prétextes à dévoiler une façon bien personnelle de peindre. Ils m’insufflent poésies, émotions indéfinissables et secrets. Je suis sous une approche colorée, de rythmes et de lignes de forces dans mes sujets.
Le carnet de voyage en parallèle avec l’aquarelle et les œuvres réalisées, me permet d’être ‘’plus bavarde’’ et ‘’moins académique’’, aller à l’essentiel, oser sans me censurer, c’est ce qu’il m’apporte. Je ne suis pas une aquarelliste “conformiste” peu académique, trop curieuse d’expériences. Une gravure, une partition, un texte, un mot, un bout de papier coloré, une coupure de presse. Là encore, ils ont le rôle de la parole et de l’humain.
Cette mixité m’apporte la vivacité de trait, la structure de la composition, l’eau ou pas.  Une belle alchimie de surprise… le yin et le yang. Le plein et le vide. J’adore la remise en question permanente sur les pourquoi(s) et les comment(s). “Pas de tabou, de limites d’expressions, trop belles occasions pour toutes les libertés, toutes les rêveries.
Voir les petits bouts de beauté cachés, çà et là, dans  mes choix, mes cadrages. L’aquarelle, est une expression artistique à part entière, dans toute sa Noblesse…
Je vis, je suis, je contemple, chaque jour m’apporte un firmament d’idée [… ] Victor Hugo.
 

Auteur publié dans ...