Après une première carrière en tant que photographe de presse régionale et nationale durant 6 ans, Simon a orienté ses activités photographiques vers l’art et le documentaire en 2008. Sensible notamment aux notions de territoires, il a, entre autre, réalisé une commande pour l’Union Régionale des Conseils en Architecture, Urbanisme et Paysages des Pays de la Loire intitulé « Traverses » (paysages vus du train 2008/2010). Puis en 2010, l’exposition « O » explore le réseau hydrographique du Maine et Loire avec une imagerie 3d.

Simon exprime ainsi son approche contemplative du monde qui l’entoure. Il est aussi très attaché à l’esthétique et le rendu final des œuvres qu’il propose et choisit méticuleusement les techniques de prises d’images, en fonction des sujets qu’il aborde, pour proposer un voyage au cœur de l’image.

A 36 ans, en 2014, conjointement à la réalisation de son premier documentaire vidéo (sorti en 2016), Simon vient s’installer sur ses terres natales à Douarnenez.

Son approche documentaire mute tranquillement vers le support vidéo à l’instar du penchant artistique qui continue à se diversifier dans la technique.

En 2017, il se joint à l’équipe du documentaire “La Cuisine des Justes” (sorti en 2018) en tant que cadreur-photographe et entame également un projet vidéo-photo autour de la danse en compagnie de la chorégraphe-danseuse Annabelle Pirlot.

Auteur publié dans ...
quis, leo. risus eget vulputate, libero massa