Commander la revue
Bouts du monde n°2215 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage France

Il existe cinquante nuances de gris vert sur Ouessant, que sublime la silhouette du Creac’h, deuxième phare le plus puissant du monde, qui guide ou bien dissuade ceux qui voudraient s’aventurer dans le passage du Fromveur. Mais Sylvie Bargain a aussi su regarder à l’intérieur des terres, le dos tourné à l’océan.

 

– EXTRAIT –

Incroyable, le temps du dessin, je sens dans mon dos la chaleur des rayons du soleil… je me retourne, le Creac’h est maintenant inondé de lumière ! Quel changement d’atmosphère !

En fait, les lumières ne cessent de changer… une sensation de décor mobile sans cesse renouvelé ! Attirés par un aimant, mes pas me ramènent de nouveau vers le Creac’h… Un œil sur les girouettes si particulières de l’île et une discussion avec Mathieu, qui les fabrique… On se retrouvera plusieurs fois. Une île est un espace restreint qui rapproche les hommes…

En dessinant le moulin de Karaes, j’essaie d’imaginer à quoi ressemblait Ouessant lorsque la trentaine de moulins qu’elle comptait au XVIIIe siècle ne suffisait pas pour moudre le grain d’orge de l’île !

« Vous essayez de dessiner le moulin ? me lancent deux enfants à bicyclette…

– Oui, j’essaie ! »

Minuit, j’ai vraiment envie de me retrouver au pied de ce phare si grandiose. Le Creac’h, deuxième phare le plus puissant du monde ! Moment magique. Les faisceaux, comme autant de pulsations, font battre le cœur de l’île la nuit. J’ai oublié mes lunettes ainsi que les pinces pour tenir mon carnet… qu’importe… avec les feuilles qui s’envolent et se collent entre elles, je sors juste le pinceau réservoir et ma boîte d’aquarelle, à la lueur de ma lampe frontale.

 

Carnet de voyage de Sylvie Bargain, à découvrir dans Bouts du monde n°22

sem, consequat. nunc vel, sed id commodo eleifend venenatis sit quis