Montréal : tajine au sirop d’érable

Thibault
Garcia
/
Québec
Commander la revue
Bouts du monde n°2215 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage Canada

Thibault Garcia a collecté, découpé, collé Montréal, une ville survitaminée et multiculturelle, où tout le monde trouve normal que les flics ressemblent parfois à ZZ-Top, où il y a du sirop d’érable dans le tajine et des sex-shops près des mosquées.

– EXTRAIT –

Ici, survivent les laissés pour compte de l’american dream : Africains sans abris et sans billet de retour, Inuit expropriés de leurs terres, alcoolisés, tendant la main dans ces rues chic du downtown.

La longueur des rues coupe la ville du nord au sud et d’est en ouest.

Ces dernières se transforment, populaires, pauvres puis riches. Je descends ce méridien, le boulevard Saint-Laurent, qui définit l’est et l’ouest de toutes les avenues transversales.

Partant de Little Italy, je traverse les ghettos des riches bobos branchés de Mile-End et du Plateau pour arriver dans le centre qui devient un repère d’héroïnomanes et de prostituées débouchant finalement dans le fourmillement de Chinatown.

Dans ces quartiers, au pied des tours de verre se dresse une grande mosquée dont les fidèles se massent non loin d’une rue aux vitrines de sex-shops tapageuses.

Découvrez la suite du carnet de voyage de Thibault Garcia au Québec dans Bouts du monde n°22.

ut diam fringilla mattis efficitur. id