carnettiste : thibaut garcia - montréal - Québec - bouts du monde
Carnet de voyage - Canada

Montréal : tajine au sirop d’érable

Thibault Garcia a collecté, découpé, collé Montréal, une ville survitaminée et multiculturelle, où tout le monde trouve normal que les flics ressemblent parfois à ZZ-Top, où il y a du sirop d’érable dans le tajine et des sex-shops près des mosquées.

– EXTRAIT –

Ici, survivent les laissés pour compte de l’american dream : Africains sans abris et sans billet de retour, Inuit expropriés de leurs terres, alcoolisés, tendant la main dans ces rues chic du downtown.

La longueur des rues coupe la ville du nord au sud et d’est en ouest.

Ces dernières se transforment, populaires, pauvres puis riches. Je descends ce méridien, le boulevard Saint-Laurent, qui définit l’est et l’ouest de toutes les avenues transversales.

Partant de Little Italy, je traverse les ghettos des riches bobos branchés de Mile-End et du Plateau pour arriver dans le centre qui devient un repère d’héroïnomanes et de prostituées débouchant finalement dans le fourmillement de Chinatown.

Dans ces quartiers, au pied des tours de verre se dresse une grande mosquée dont les fidèles se massent non loin d’une rue aux vitrines de sex-shops tapageuses.

Découvrez la suite du carnet de voyage de Thibault Garcia au Québec dans Numéro 22.

à découvrir aussi

Terre-Neuve. La terre qui flotte

Des barques, des planches, des baraques, des planchers, des radeaux… des îles et des hommes… Le littoral de Terre-Neuve est le théâtre silencieux du resettlement – programme de réinstallation instauré par le gouvernement entre 1954 et 1975. 300 hameaux abandonnés, 30 000 personnes déplacées. Pour la plupart arrivés par la mer, les Terre-neuviens installés sur…

Native immersion

par Aurélie Debusschère

Le deuxième pays d’Aurélie Debusschère est un pays secret, magique, reculé en forêt boréale. C’est là qu’elle se réfugie, parfois, quand elle ferme les yeux. Depuis qu’elle a posé le pied sur le territoire des Atikamekw, au coeur du Québec, il y a six ans, elle mobilise toute son énergie pour faire survivre la culture…