Carnet de voyage - Kirghizstan

La piste de la panthère

Geoffrey Bire a parcouru les montagnes du Kirghizstan, pour relever notamment les pièges photographiques installés quelques mois plus tôt, dans l’espoir qu’y serait immortalisée l’insaisissable panthère des neiges.

– EXTRAIT –

Durant la plus grande partie de l’expédition, nous évoluons à cheval, au pas. Nous suivons des sentiers tour à tour enneigés, ou exposés au soleil cuisant d’un après-midi d’octobre. Nous passons à flanc de montagne, sur des petites corniches. Les chevaux connaissent bien mieux le sentier que nous et j’ai plus d’une fois choisi de donner mon entière confiance au mien, notamment en bord de précipice, surplombant le vide d’une vingtaine de mètres. Sans être d’une sérénité totale, il aurait de toute façon été vain de lui imposer ma vision du chemin.

Les chevaux kirghizes, ou tout du moins ceux de la réserve, et particulièrement le mien, sont coléreux ; il a le coup de sabot facile, rechigne à reprendre la marche et, curieusement, accélère le pas quand le campement du soir est en vue. Mais ils sont aussi particulièrement résistants aux conditions climatiques rigoureuses. Ils ont le pied sûr et plus d’une fois nous avons traversé des buissons épineux, longé des falaises et le fort bruit des sacoches frottant la pierre aurait effrayés plus d’un cheval français (dixit un cavalier expérimenté de l’expédition). L’attachement pour ce compagnon d’aventure est renforcé encore quand on sait qu’il doit aussi se méfier des prédateurs comme en témoignent des stigmates de morsures de loups à l’encolure, et que les pierres lui causent des blessures aux sabots. (…)

Alors que nous étions en marche pour relever des pièges photographiques posés en crêtes en juin dernier, nous découvrons des traces de panthère dans la neige fraîche. A vue d’œil, elles n’ont pas plus de douze heures !

à découvrir aussi

Photo voyage - Fabrice Fouillet - Astana - Bouts du monde

Astana, folie urbaine

par Fabrice Fouillet

En 1998, le Kazakhstan a déplacé sa capitale d’Almaty à Astana. Une ville toute neuve où les urbanistes n’avaient pas prévu qu’il faudrait occuper les espaces en friche entre des constructions démesurées. C’est au cœur de l’été, peu avant l’aube, que je suis arrivé à Astana. Ayant parcouru rapidement les quelques kilomètres qui séparent l’aéroport du…

photographe voyage - Céline Jentzsch - Mongolie - lac Khövsgöl - bouts du monde

Jour de fête sur le lac Khövsgöl

par Céline Jentzsch

C’est une kermesse, par moins 20° C, au milieu de lac Khövsgöl en Mongolie. Les premiers pas de Céline Jentzsch sur cette incroyable épaisseur de glace étaient mal assurés, les premiers tours de roue sur la piste imaginaire irréels, mais le tableau était éblouissant. Il ne reste plus que quelques heures avant l’ouverture du festival…