Commander la revue
Bouts du monde n°515 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage Tadjikistan

J’ai rêvé de rives vertes phosphorescentes et ondulées, de sommets  frigolites et du vent piquant des hauts plateaux. J’ai rêvé de petits hommes à chapeaux blancs comme les pics enneigés des points culminants, décors surdimensionnés de westerns asiatiques protégés du global par des chaînes infranchissables. Tadjikistan. Bout du monde ceinturé de glaciers stratosphériques. J’ai rêvé que le temps s’était arrêté sur les seventies, cimetière soviétique traversé par des porte-containers fantômes reliant la Chine à l’Iran. Pamir Highway, piste inouïe, météorites, montagnes dorées. J’ai rêvé de vieilles Lada rouillées, de Moskvitch agonisantes, d’un monde de rustines et de soudures. J’ai cru voir des petites maisons blanches comme des mirages dans la poussière d’un désert sur le dos du monde.

J’ai rêvé de geysers, de fantastiques baignoires d’eau chaude sulfureuse avec vue sur l’univers. J’ai peut être croisé des sourires édentés, des enfants ridés par le soleil et la bise froide. J’ai dû boire quelques Baltika russes aussi… J’ai cru factices ces yourtes posées telles des soucoupes volantes sur d’infinies étendues subaériennes. J’ai rêvé d’yeux verts intenses, de regards bridés méfiants, l’odeur du pain croustillant.

Carnet de voyage d’Olivier Brouwers dans Bouts du monde 5

libero ipsum amet, mattis nunc massa consequat. elit. quis, suscipit dictum justo