Les chaudes effluves du Samovar

Pierre
Croux
/
Russie
Commander la revue
Bouts du monde n°2415 
S'abonner
Abonnement 1 an60 
Abonnement 2 ans120 

Carnet de voyage Russie

Carnet de voyage

Le tarataboum du Transsibérien sur les rails, la voix autoritaire d’une provodnista patibulaire et les effluves chaudes du samovar… Tout ceci, Pierre Croux en avait rêvé avant d’embarquer en direction de Vladivostock.

 

– EXTRAIT –

Qui n’a pas rêvé d’un voyage dans le plus long et le plus mythique réseau ferroviaire du monde ? 10 000 km de Moscou à Vladivostok, six fuseaux horaires, 600 gares jusqu’à la Sibérie, la mer du Japon. La Sibérie est peut-être le seul endroit du monde où la profondeur historique rejoint l’immensité spatiale.

Dans ce voyage, la destination n’est pas le début mais l’aboutissement, et le trajet est le voyage.

 

Carnet de voyage de Pierre Croux, à découvrir dans Bouts du monde n°24

non sit Praesent ut et, suscipit mattis porta. nec