Les plus beaux voyages en train de Bouts du monde

23 février 2019
Les plus beaux voyages en train de Bouts du monde

Des carnets de voyage pour vous donner le goût de l'aventure

 

Ethiopie – des rails tordus

« Un monument ferroviaire avec des rails tordus et des viaducs au charme effrayant ». La ligne de train entre Addis-Abeba a inspiré Joël Alessandra qui a embarqué pour l’un des derniers voyages du train mythique où se sont assis avant lui Monfreid, Kessel ou Rimbaud.

A lire dans Bouts du monde n°24

 

Sri Lanka – La tête par la fenêtre

Pierre Alivon - Bouts du monde - Sril Lanka

C’est presqu’un voyage à huis clos qu’a entrepris Pierre Alivon. Sur la ligne Ella-Nuwara au Sri Lanka, il a arpenté tous les quais, visité tous les wagons, saisi tous les regards. Et passé de temps en temps la tête par la fenêtre.

A lire dans Bouts du monde n°14

 

Birmanie – Tour de manège

Laure Clémençon - Birmanie - Bouts du monde

En Birmanie, le train qu’a pris Laure Clémençon entre Shwe et Kalaw joue aux montagnes russes. Tant pis si les bagages ne tiennent pas en place. Tant pis s’il pourrait perdre un ou deux wagons. Et tant pis s’il encombre le passage quand il s’arrête en gare.

A lire dans Bouts du monde n°24

 

Transsibérien – Les effluves chauds du samovar

Le tarataboum du Transsibérien sur les rails, la voix autoritaire d’une provodnista patibulaire et les effluves chauds du samovar… Tout ceci, Pierre Croux en avait rêvé avant d’embarquer en direction de Vladivostock.

A lire dans Bouts du monde n°24

 

Ethiopie – Le cimetière des éléphants

Le train Addis-Abeba – Djibouti, devenu le train le plus inefficace de la planète, avait fini par s’arrêter en 2008. Au grand désespoir de Guillaume Bourreau. A Dire Daoua, il n’y avait plus que des cheminots désoeuvrés qui attendaient le retour des locomotives, et une gare de triage qui ressemblait à un cimetière des éléphants.

A lire dans Bouts du monde n°24

 

L’intimité du Transsibérien

carnettiste : Karen Guillorel - transsiberien - Russie - bouts du monde

On imagine volontiers Karen Guillorel, la tête posée sur la fenêtre, regardant défiler l’immensité de la taïga. On la devine aussi en train d’écrire sur un bout de table, ou bien les genoux repliés sur sa banquette. On aimerait bien être avec elle et ses amis, dans l’intimité du Transsibérien.

A lire dans Bouts du monde n°21

 

Vietnam – Sans un mot

l_train-hue-ninh-binh-marielle-durand

S’arrêter et prendre le temps d’écrire ? Pas possible. Il n’y a que des dessins dans les carnets de Marielle Durand. La voyageuse n’a pas trouvé les mots, emportée par le tourbillon de sensations qui l’ont submergée entre Hanoï et le nord du Vietnam.

A lire dans Bouts du monde n°19

 

Canada – Heure de pointe

Thierry Mauxion - Bouts du monde - Canada

Se déplacer par le rail est une excentricité au Canada, un pays capable de faire attendre un train de voyageurs pour laisser passer un convoi de marchandises long de six locomotives et 198 wagons. Comme l’a constaté Thierry Mauxion, il n’y a ici ni trains bondés, ni trains à l’heure.

A lire dans Bouts du monde n°24

 

Madagascar – Le dernier train

Madagascar s’accroche à sa dernière ligne de train entre Fianarantsoa, sur les hauts plateaux, et Mankara, sur la côte est. 163 kilomètres vécus par Antony Rousset comme un film lent mais intense, partagé entre la douce ivresse du voyage et une inévitable prise de conscience.

A lire dans Bouts du monde n°24